Accueil

L'association

Participez

Réalisation

Vos avis

Partenaires

 

 

   

     

OPERATION TAZA 2004

 
Descriptif du projet
 

     C’est aux abords de la ville de TAZA au Maroc, que se trouve l’école primaire du village de Bab Ramla.

Le Maroc n'est pas un pays aussi développé qu'on peut le penser. En effet, le Maroc ne veut pas forcément dire Casablanca, Agadir ou Marrackech. D'autres régions du pays comme Taza sont très pauvres, les familles ont peu de moyens et ne peuvent pas toujours subvenir aux besoins quotidiens des enfants.
Notre mission consistait donc à participer au développement de l'école et à apporter une aide conséquente aux enfants.


Ainsi, nous avons concentré notre travail essentiellement sur 3 points:
    - la collecte de fournitures scolaires de tout type
    - la récolte de fonds nécessaires au transport des marchandises
    - le partage des idées et convictions avec le directeur et les professeurs afin de les mobiliser

     Et nous avons concrétisé tous nos efforts par l'apport de 3 palettes de 600 kilos en novembre 2004.

 
Le voyage
 

     Nous sommes partis à Taza du 21 au 28 novembre 2004. Le voyage ne s'est pas tout à fait déroulé comme nous l'avions prévu. La principale difficulté rencontrée fut le passage du camion à la douane. Malgré les précautions administratives prises avant le départ, le camion est resté bloqué au port de Tanger pendant 5 jours. Après deux jours de négociations téléphoniques depuis Taza, nous avons dû improviser une expédition à Tanger afin de débloquer la situation. Le camion est finalement arrivé à Taza le 26 au soir et nous avons pu distribuer les cartables le dernier jour.

Voici quelques extraits du montage vidéo de l'opération en attendant de pouvoir le télécharger sur le site:

 
 
 

Nous remercions vivement toutes les personnes ayant participées de près ou de loin à l'élaboration et à la réalisation de ce projet.


     Depuis notre départ, les professeurs se sont consacrés activement à la mise en place d'une bibliothèque, garnie entre autre des livres que nous avions ramené. Il leur fallait déjà aménager un endroit avant de pouvoir l'installer. Et nous ne pouvons aujourd'hui que se réjouir en constatant le fruit de leur travail: